Publié le 22 Décembre 2012

ALQUEMIA c'est aussi mieux gérer l'eau des innondations d'hiver pour compenser les sécheresses d'été !

mieux gérer les innondations

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 25 Septembre 2012

ALQUEMIA s’engage à contribuer à ce redressement par un soutien à l’approvisionnement mais également une pédagogie sur les habitudes de consommation et la sensibilisation sur une meilleure gestion.

Une multitude de cas existent dans le monde et une solution particulière peut y être adaptée. Mais tout ne peut être traité à la fois : un euro investi avec soin aujourd’hui peut éviter d’investir 100 euros demain de façon urgente et non pérenne mais 100 euros investis d’un coup sur une action focale pourront peut être donner des résultats plus concrets incitants à l’effort, que 100 euros disséminés.

ALQUEMIA s’engage

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 25 Septembre 2012

Certes la multiplication des puits donne une plus grande quantité d'eau à consommer mais il convient de sruveiller la qualité par transmission de maladies et les conséquences directes sur la santé par ingestion d’eau et indirecte par l'arrosage des cultures de façon insalubre.
En Afrique, seuls 18% des foyers sont raccordés aux égouts et pas plus de 40% en Asie. Et 5 millions d’enfants meurent tous les ans pour avoir bu de l’eau souillée.
Lors du sommet de la Terre de Johannesbourg, la communauté internationale s’est fixée pour objectif d’ici à 2015 de réduire de moitié le nombre de personnes n’ayant pas accès à une eau potable de qualité ni desservies par un système d’assainissement, soit un raccordement d’environ 400 000 personnes par jour.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 21 Septembre 2012

CONTACT ALQUEMIA

03 80 57 38 42
06 23 19 56 05
Alquemia.ong@sfr.fr

ALQUEMIA
12 rue du Port
21130 LES MAILLYS

facebook

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 21 Septembre 2012

SOUTENIR ALQUEMIA

Rejoindre ou financer l’association c’est parrainer des installations diverses, plantations, cultures, rivières, barrages, écoles en pensant que les résultats directs ou induits ont été obtenus grâce à votre aide.

Les entreprises donatrices financièrement ou matériellement sont systématiquement associées lors des conférences, communiqués ou événements.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 21 Septembre 2012

SEMINAIRES et EVENEMENTS

ALQUEMIA organisera, à périodicité régulière, des réunions-débats sous la forme de conférences, colloques, expositions, petits-déjeuners, dîner, cocktail, pour présenter des projets, recueillir des idées, recueillir des fonds mais également réfléchir et informer sur les aspects juridiques, matériels en vue notamment de sensibiliser sur cette problématique, ses enjeux et les actions à engager comme le soutien de certaines actions auprès d’instances institutionnelles. Elle propose également des visites sur sites afin de montrer les réalisations effectuées et les projets en cours.

Projets :
Les grands projets d’irrigation en Egypte
Le MALI, clé de voûte de l’irrigation en Afrique
Les zones de culture au Maroc

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 21 Septembre 2012

LES SOLUTIONS TRANSVERSES RETENUES (3)

Financières : donner la possibilités aux collectivités locales d’emprunter avec engagement de remboursement par paiement de l’eau par leurs administrés. Un fonds d’amorçage pouvant être généré par les actions de coopération décentralisée à partir de collectivités françaises notamment. Evaluation collective des gains obtenus, subventionnement du pompage (la moitié de la production électrique indienne est consacrée au pompage de l’eau), aide par la coopération décentralisée, tenter de conforter le retour sur investissement dans les pays émergents en aidant à garantir le risque de change (expérience de Suez en Argentine).

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 21 Septembre 2012

LES SOLUTIONS TRANSVERSES RETENUES (2)

Humaines : Pédagogie, prise de conscience collective tout en considérant le milieu culturel sans qu’il soit pour autant un sauf-conduit, fort coaching de projet dans les pays les plus à risque

Techniques : Captage de l’eau : Pompage par énergie éolienne pour utiliser le vent, limiter les risques de panne et de détérioration; pompage par mouvement perpétuel, trouver de nouvelles sources et nappes au fond de la mer, stockage de l’eau par barrages, maîtrise des oueds

Management : Gestion par les départements et non plus les campagnes, recherches et gestion des nappes phréatiques via le programme international de l’Unesco International Shared Aquifer Resources (Isarm) pour le management de la Nappe phréatique commune sous le Sahara entre la Libye, l’Egypte, le Tchad et le Soudan.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 21 Septembre 2012

LES SOLUTIONS TRANSVERSES RETENUES (1)

Il apparaît aujourd’hui davantage déterminant d’associer Etats, ONG et entreprises pour relever le défi pédagogique et financier avec le sempiternel prix de l’eau.

Au-delà d’une assistance humanitaire et financière où l’on attend toujours plus, et au-delà de la bataille des chiffres il convient de fédérer les énergies, dépasser les clivages idéologiques et responsabiliser autour d’exemples simples et efficaces qui fonctionnent comme par ex en Chine.
Les solutions sont différentes selon où elles sont applicables.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 21 Septembre 2012

LES AXES D'EFFORT GEOGRAPHIQUES (2)

Meilleure gestion des ressources, grands programmes d’irrigation et de canalisation:
La grande nappes phréatique du Sahara, commune à certains pays, n’est pas exploitée de façon égalitaire : la Libye extrait l’eau de la nappe en créant une rivière artificielle souterraine qui fournit 500 000 m3 d’eau par jour aux villes de la côte.
L’Egypte et le Mali tentent de maîtriser leurs fleuves
Le Maroc soumis à l’influence humide et bénéfique de l’Atlantique, et bénéficiant des grandes nappes au nord et à l’ouest de l’Atlas cherche à irriguer les plantations et créer d’autres zones de vies.

Voir les commentaires

Repost0